Georges Ancely

Georges Ancely
naissance
1847, Toulouse
décès
1919, Toulouse
nationalité
Française
activité
Photographe

Contemporain d'Eugène Trutat et de Joseph Provost, Georges Ancely tient une place importante dans l'histoire de la photographie toulousaine.
Amateur éclairé, il décrit de façon précise et souvent pittoresque la vie quotidienne des Toulousains de la fin du XIXe siècle, mais aussi l'aventure pyrénéiste (dont une très belle série sur la construction de l'observatoire du pic du Midi) ou les débuts du tourisme (notamment à Biarritz et dans les stations thermales de la région).

Georges Ancely est né en 1847 dans une famille d’horlogers originaire de Lavaur (Tarn).
Le magasin Ancely était situé au 63 rue de la Pomme et l’hôtel particulier de la famille au 3 rue Boulbonne.
En 1878, Georges Ancely acheta le château que Jean Sarrus avait fait édifier au tout début du XIXe siècle sur le site de l’ancien castel de Saint-Michel-du-Touch.

Esprit ouvert, curieux et cultivé, Georges Ancely ne se contenta pas de fixer sur ses plaques de verre la bonne société toulousaine dans ses activités de loisirs - soirées musicales, visites de sites archéologiques, villégiatures dans les stations thermales de Pyrénées ou sur les plages de Biarritz – mais décrivit également de façon précise la vie ordinaire des Toulousains en cette fin de XIXe siècle.
Comme nombre de ses contemporains, il se trouva également attiré par les Pyrénées, où il réalisa d’importantes séries, notamment sur la construction de l’observatoire du Pic du Midi.

Les prises de vue conservées par le Musée Paul-Dupuy s’échelonnent entre 1875 et 1895 et documentent ce que l’on nomme aujourd’hui le Grand Sud-Ouest. Les plaques de verre, soigneusement emballées, titrées et inventoriées par leur auteur, furent confiées après sa mort en 1919, à la famille Privat, probablement en raison des liens amicaux et familiaux qui unissaient les deux familles.
En 1971, Pierre Privat fit don de la collection au Musée Paul-Dupuy.
Quant au domaine de Saint-Michel-du-Touch, il fut vendu par les descendants des Garipuy à la société HLM de la Haute-Garonne qui détruisit le château afin d’édifier le programme immobilier qui porte aujourd’hui le nom de cité Ancely.

+ Imprimer

bouton (voir le diaporama de l'artiste) L’observatoire du Pic du Midi - Georges Ancely L'entrée de la rue de Metz - Georges Ancely L'Auberge de l'Hospice - Georges Ancely Du sommet du Céciré - Georges Ancely Cauterets. La route de la Raillère - Georges Ancely Biarritz. La grande plage (4) - Georges Ancely Entrée de la grotte de Gargas - Georges Ancely Le lac de Gaube - Georges Ancely

DANS LES MUSÉES DE MIDI-PYRÉNÉES

L'ENCYCLOPEDIE

Les fiches thématiques

+ Toutes les fiches thématiques

Les fiches artistes

+ Toutes les fiches artistes

design : neo05