Tarn-et-Garonne (82)

Musée Calbet [Grisolles, 82]

Exposition : Hors les murs : Ombrières, Scènes d’exposition, Jean-François Brun (archive)

du 12 octobre 2013 au 15 janvier 2014

Maison Natale de Pierre Fermat
3 rue Pierre Fermat
82500 Beaumont de Lomagne

Ouverture :
14h – 17h, du lundi au vendredi
9h – 12h, le samedi

Vernissage : Samedi 12 octobre 2013
11h : conférence de Jean-François Brun
12h : buffet

Dans le cadre des Journées de la science, l’association 2’’3/8 (Deux pouces trois huitièmes) s’est associée au musée Calbet de Grisolles dans le Tarn et Garonne, pour présenter, du 12 octobre au 15 décembre 2013, Ombrières, scènes d’exposition de l’artiste Jean-François Brun. Sur les traces de Pierre Fermat (1601 ? – 1665), Jean-François Brun a construit un projet en trois phases qui se déploie dans la maison natale du mathématicien.

La chaise à porteur de Pierre Fermat (2013)
Praticable mobile (au sens du théâtre), la structure de la chaise à porteur est composée de tubes métalliques reprenant le tracé de courbes mathématiques précises (parabole, spirale, arc de cercle...).
Proposée pour la Fête de la science, la chaise de Pierre Fermat fait se rejoindre différents éléments symboliques dont le but est à la fois éducatif et ludique.
La chaise à porteur, elle-même, convoque une période de l'histoire d'avant l'automobile; l'usage de courbes ("coniques") fera pensé au mathématicien; le disque d'aluminium où s'inscrit le motif de la spirale de Fermat, placée au dessus du siège, évoquera le siècle du roi soleil; etc.
En inscrivant la possibilité d'accueillir le spectateur dans cette scène d'exposition, et d'y prendre place, l'expérience, éventuellement scolaire, peut prendre un tour manifestement ludique, l'observateur n'étant pas tenu à l'écart de ce qui est regardé.

La naissance des nuages (2011)
Les premiers rayons de lueur éclairent les champs encore pris par la gelée d'un temps d'hiver.
L'effet du jour laisse paraître une impalpable vapeur qu'exhalent les labours d'une terre luisante comme fraîchement retournée, donnant naissance à de fragiles nuages. Il semble que le ciel se soulève. Avant que la volatilité des brumes ne se dissipe, et ne dégage la vue des paysages, avant que les nuages ne regagnent la verticale de nos têtes, une lumière oblique aura suspendu, un cours instant, le monde furtif de l'éveil. Un ciel endormi de brumes, légèrement posé, fragile et bas, reposant sur la terre nue, surpris par le jour, va reprendre l'altitude de son cours.

L'ombrière (chambre des nuages) 2013 
L'ombrière a été conçue en hommage à Pierre Fermat et installée, le temps de l'exposition, sur la terrasse de son ancienne habitation, au sommet de la tour. La forme des ajours a été reprise telle quelle au pourtour de ces instruments de dessin qui permettent de suivre et de parfaire, par tronçon, le tracé des courbes. Par ce motif répété qui perce la plaque horizontale de l'ombrière, les ouvertures composent une sorte de formation de nuages de traîne, tout en laissant paraître, par intermittence, sur fond de ciel, le passage de ces vrais objets de brume. La mathématisation du visible croise la rêverie du penseur solitaire. La scène d'exposition, ainsi constituée, se veut chambre du ciel. La chambre des nuages : c'est ainsi que les anciens lettrés chinois nommaient le lieu de la maison destinée à la méditation.

Jean-François Brun
Originaire du Gers, Jean-François Brun est un artiste qui a participé depuis les années 80 à de nombreuses expositions aussi bien en Europe, aux USA qu’en Asie. Il a œuvré au sein de différents collectifs d’artistes (cofondateur de l’agence “Information Fiction Publicité”) et a pris part à la création de plusieurs lieux alternatifs (Paris, New York). Ses œuvres sont visibles dans des collections publiques et privées. Lauréat de la Villa Kujoyama (Kyoto, Japon) en 1992, il a effectué depuis de nombreux voyages en Asie au cours desquels il a conçu des œuvres permanentes pour des sites publics. Une rétrospective de ce travail a été montrée au MAMCO (Musée d’Art Moderne et Contemporain) de Genève en 2010 et au MAC/VAL (Musée d’Art Contemporain du Val de Marne) à Vitry sur Seine en 2012.

Organisation : Association 2’’ 3/8 (Deux pouces trois huitièmes) et musée Calbet de Grisolles. Avec le soutien de SARL FORAE, de la DRAC Midi-Pyrénées / Ministère de la culture et de la communication, de la ville de Beaumont de Lomagne et du Crédit Agricole de Beaumont de Lomagne. www.deuxpoucestroishuitièmes.com - www.museecalbet.com

+ Imprimer

design : neo05