Tarn (81)

Château-musée du Cayla [Andillac, 81]

Collection : Archives autour de Maurice de Guérin

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Le Cahier vert - Maurice (de) Guérin
  • Le Cahier vert, 1ère page - Maurice (de) Guérin
  • Le Cahier vert, Page de la main de Jules Barbey d’Aurevilly - Maurice (de) Guérin

+ Voir toutes les œuvres de la collection

Les archives constituent le patrimoine le plus riche de l’ensemble des collections conservées au musée, tant en quantité qu’en qualité. Elles sont une source scientifique et muséographique incontournable. Ce patrimoine archivistique permet en effet d’analyser l’histoire économique du domaine du Cayla depuis la fin du XVe siècle jusqu’au milieu du XIXe. En outre, il est représentatif de l’évolution des mentalités au travers de correspondances familiales, et de documents qui témoignent d’une tradition d’écrivants. Cette pratique d’écriture va donner lieu dans la première moitié du XIXe siècle à la réalisation de journaux intimes tels ceux d’Eugénie de Guérin, pour aboutir au journal intime à proprement parler avec le fameux « Cahier vert » de Maurice de Guérin.
Leur consultation est ouverte aux chercheurs sur demande préalable auprès de la Conservation départementale du Tarn.

Les archives comprennent 1623 documents répartis en 8 fonds :

▪ Les archives familiales de la famille de Guérin ont été cédées par la famille lors de l’acquisition du château en 1937 et comportent 49 articles (G1-48) relatifs aux origines nobiliaires et des successions de la famille, à l’administration du domaine et de la vie matérielle de la famille, dont une série de livres de raison et de compte (1534-1848), aux activités politiques d’Antoine et Joseph de Guérin aux XXIIIe et XIXe siècles, au rôle de la famille dans l’édition des œuvres guériniennes au XIXe siècle.

▪ Les autographes guériniens comprennent 111 articles (A1-115) depuis le XVIIIe siècle jusqu’à 1875. Cette collection a été ouverte par Jean Calvet à la création du musée pour contenir les originaux les plus prestigieux des œuvres littéraires guériniennes. Des dons et achats sont venus l’enrichir. Le don le plus prestigieux est celui du manuscrit original du Cahier vert de Maurice de Guérin en 1955 par la veuve de monsieur Sauvage.
Cette série s’enrichit au fil des ans grâce notamment au FRAM.
Outre des œuvres et correspondances de Maurice de Guérin et d’Eugénie, ce fonds comprend des poésies de membres de la famille (Antoine et Joseph de Guérin) témoignant d’une pratique littéraire et poétique antérieure à celle des auteurs principaux.

▪ Le fonds Du Grès est constitué de 874 documents (AG1-871) des XVIIIe et XIXe siècles. Il provient d’une donation réalisée en 1998 par les descendants de la famille Seycheron, eux-mêmes descendants d’Erembert de Guérin, frère de Maurice et Eugénie.
Ce fonds important complète le fonds d’archives familiales et le fonds d’autographes guériniens.
Il contient des documents autographes relatifs à l’histoire littéraire : recueils de poésie et chansons de Joseph de Guérin, correspondances autographes d’Eugénie à divers dont Jules Barbey d’Aurevilly et à des amies.

En outre, il permet de compléter les sources relatives à l’œuvre d’Eugénie de Guérin : 10 cahiers autographes d’Eugénie de Guérin écrits entre 1834 et 1841 qui ont constitué son journal intime, carnets de notes et extraits de lectures, recueils de poésies et poésies éparses ainsi que des essais de nouvelles du même auteur. A noter un certain nombre de pièces nécessaires à la compréhension de la vie et l’œuvre de Maurice de Guérin : lettres originales de Maurice de Guérin à son père, à Eugénie et à ses proches ainsi que des correspondances reçues par lui, essais poétiques, recueils de vers et de prose originaux du même auteur ou copiés par Eugénie et Hippolyte de La Morvonnais ; documents relatif à son cursus scolaire et exercices de formation.

Enfin, ce fonds comprend des documents liés à :
> Marie de Guérin qui concernent la succession d’Eugénie, l’édition des œuvres et les tentatives d’écriture de Marie, dont son journal intime (1848-1876)
> Erembert de Guérin et sa descendance
> La famille de Maistre (la baronne de Maistre connut une passion amoureuse avec Maurice de Guérin)
> La famille de Gervain (Caroline de Gervain fut l’épouse de Maurice de Guérin).

▪ Papiers Barthès : 124 articles (B1-124) (1834-1938)
Emile Barthès (1883-1939) fut le biographe et éditeur des œuvres d’Eugénie de Guérin. Il fut un des fondateurs avec Elie Decahors et Fernand Barthe de l’Amitié guérinienne en 1920. Les archives ont été constituées entre 1904 et 1939. Elles comportent des transcriptions de textes guériniens, publications et documentation, instruments de travail dont un remarquable répertoire alphabétique qui constitue un dictionnaire des personnes, lieux et publications en lien avec les Guérin.

▪ Papiers Decahors 224 articles (D1-224) entre 1921 et 1966
Elie Decahors (1885-1961), biographe de Maurice de Guérin, est l’auteur d’une thèse qu’il lui a consacré et qui constitue un document de premier ordre pour l’étude de cet auteur. Ses papiers comprennent des transcriptions, archives de l’Amitié guérinienne dont il est à l’origine de la création en 1920 et une abondante correspondance. Le fonds est entré au musée en 1992 grâce au don de Andrée Reich, disciple d’Elie Decahors. Il est conservé dans son mobilier d’origine.

▪ Papiers Calvet 120 articles (C 1-119) de 1922 à 1965. Documents personnels de Jean Calvet, premier conservateur-fondateur du musée.

▪ Autres fonds
> Fonds divers 45 articles (1F 1-45)
Divers documents dont des textes dactylographiés de François Mauriac, Louisa Paulin, Touny-Lérys, Paul Guth liés à la postérité littéraire des Guérin
> Papiers Moisset (2F 1-14) Pierre Moisset 1878-1918 fut curé d’Andillac. Il participa aux commémorations autour des Guérin en 1912 et mit à l’abri des papiers au moment où les Cayla était à l’abandon. Ce fonds comprend des correspondances et son journal intime.
> Papiers Barthe 17 articles (3F i-17)
> Fernand Barthes (1883-1970) occupa la cure d’Andillac de 1919 à 1930, il fut un des fondateurs de l’Amitié Guérinienne qu’il dirigea jusqu’à sa mort. Il créa les Amis des Guérin en 1968.
> Papiers Damien Bertrand 4 articles (4F 1-4)
> Fonds Ernest Bonnet 13 articles (5F 1-13) manuscrits de poésies et de prose en occitan collectés dans 12 cahiers d’écoliers

▪ Archives du musée 59 articles (M 1-59) jusqu’en 1967 concernant l’administration du musée par Jean Calvet.
Le fonds ne contient pas d’informations postérieures.
Depuis 1992, les archives administratives du musée sont conservées par le président de l’Etablissement public en exercice et par la Conservation départementale chargée de la programmation.

+ Imprimer

design : neo05