Haute-Garonne (31)

Musée archéologique départemental [Saint-Bertrand-de-Comminges, 31]

Le trophée augustéen

Collection : Sculptures antiques

Le trophée augustéen - Anonyme
Artiste
Anonyme
Titre
Le trophée augustéen
Chronologie
Dernier quart du Ier siècle avant notre ère
Technique
Sculpture en ronde-bosse

© Musée archéologique départemental. K. Schenck-David

+ Agrandir l'image

Le trophée augustéen de Saint-Bertrand-de-Comminges est un ensemble exceptionnel de sculptures qui fit, dès sa découverte en 1926, la renommée archéologique du site. Monumental assemblage de mannequins d’armes, d’allégories et de captifs sculptés en ronde-bosse dans le marbre blanc de Saint-Béat (Haute-Garonne), il demeure un témoignage unique de l’art triomphal romain dans les provinces de l’Empire. Des œuvres comparables devaient certes appartenir à l’ornementation urbaine de nombreuses villes de l’Antiquité; mais l’importance et la richesse des fragments recueillis à Lugdunum (plus de 134 sont parvenus jusqu’à nous), font de ce monument l’exemple le plus complet connu à ce jour.

Le trophée de Saint-Bertrand-de-Comminges se compose de trois groupes : un trophée naval et deux trophées terrestres, symbole de la domination sur les terres et les mers de l’Empereur, maître de l’univers. Il fut élevé sans doute dans le dernier quart du Ier siècle avant notre ère, après les victoires de l’Empereur Auguste sur les Aquitains en Gaule, les Cantabres et les Astures en Espagne, au moment où le prince jetait les bases de la réorganisation administrative des Gaules.

Affirmation puissante du pouvoir impérial, destiné à marquer les esprits, le trophée fut érigé en un point fortement symbolique de la ville, peut-être le forum « vieux », antique point de convergence que les Romains respectèrent.

+ Imprimer

design : neo05