Aveyron (12)

Musée de Géologie Pierre Vetter [Decazeville, 12]

Rencontres : Festival Terres d'Ailleurs avec la participation d'Emmanuelle Grundmann (archive)

26 septembre 2017

Espace Culturel Yves Roques
Place Cabrol - Decazeville

Mardi 26 septembre à 20h30

Projection – Conférence suivie d'une séance de dédicaces

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

1er Festival "Terres d’Ailleurs" organisé dans l'Aveyron

L’invitée de cette année est Emmanuelle Grundmann, primatologue, journaliste scientifique et auteur de documentaires et de livres pour la jeunesse.

Projection : "Pérou : planète extrême - La côte pacifique, désert des paradoxes"

"Les nuages et leurs précipitations, pris au piège par les sommets andins, ont laissé place à un désert absolu, qui compte parmi les endroits les plus secs de la planète. Dans cet univers ocre et minéral où il ne pleut jamais, Cyril, photographe animalier, et Emmanuelle, reporter naturaliste, arrivent au bout de leur voyage. Ils atteignent la côte pacifique et ses falaises escarpées, peuplées d'animaux marins et d'oiseaux."

Entre paysages éblouissants et nature authentique, les images vous laisseront sans voix et seront les prémices de rêves et de grandes évasions.

La projection sera suivie d'un temps d'échange avec l'invitée puis d'une séance de dédicaces.

L'invitée du festival : Emmanuelle Grundmann

Née à Montreuil en Seine-Saint-Denis, à moins que ce ne soit dans l’exubérance émeraude d’une forêt tropicale, Emmanuelle Grundmann rêve depuis toute petite d’Amazonie, de singes et de plumes d’oiseaux pour pouvoir s’envoler au-dessus de la canopée. C’est décidé, elle annonce, à 6 ans, qu’elle sera ornithologue. Finalement, ses études la conduisent vers le monde des primates et, elle part s’immerger pendant de longs mois dans la forêt de Bornéo, avec les orangs-outans.
Son grand-père imprimeur lui donne la passion des livres, une professeur de français, celle de la littérature et de la poésie. Mais en biologie, il n’y a pas souvent de place pour l’alchimie des mots, les pirouettes de lettres et les rêves couleur encre de chine.

Et puis, un jour, elle survole la forêt Indonésienne. Terrible image de désastre, de sylve brûlée, rasée, assassinée. Depuis elle écrit et sillonnent la planète, surtout les tropiques, pour évoquer l’influence de l’homme sur la nature qui l’entoure, de son rapport avec cette terre qu’il ne comprend pas ou plus, et qu’il abîme, irrémédiablement.
De ces voyages, Emmanuelle ramène des histoires, des rencontres, des joies et des colères. Elle les couche sur le papier de magazines – en particulier Terre Sauvage, Sciences & Vie Junior ou Causette avec lesquels elle collabore régulièrement – et dans des ouvrages comme « Ces forêts qu’on assassine », « Demain seuls au monde, l’homme sans la biodiversité » ou « L’homme est un singe comme les autres » ainsi que de nombreux livres pour la jeunesse. Car, c’est de son enfance passée à feuilleter des pages de livres et de recueils qu’elle a appris à aimer la forêt, les animaux, la Terre. Un juste retour.

En parallèle de ses reportages, Emmanuelle Grundmann essaie d’apporter sa petite pierre au vaste édifice de sauvegarde de la biodiversité, des primates et de leurs forêts en s’impliquant bénévolement auprès de plusieurs associations.

Le festival Terres d'Ailleurs

Avec ce festival d’expéditions scientifiques et de voyages, l’association Délires d’encre (qui œuvre pour la diffusion de la culture scientifique et du livre) et le Muséum de Toulouse mettent en avant depuis 9 ans, des hommes et des femmes d’exception partis au bout du monde pour mieux comprendre l’univers qui nous entoure.

En offrant la parole à ces voyageurs, explorateurs, aventuriers, scientifiques, et même artistes, véritables témoins oculaires de la fragilité des espaces naturels, Terres d'Ailleurs lève l'ancre vers de nouveaux horizons dévoilant ainsi toute la beauté de notre planète.

Grâce au partenariat avec Decazeville Communauté, le festival Terres d’Ailleurs sera pour la première fois organisé en Aveyron !

+ Imprimer

design : neo05