Tarn (81)

Musée Goya - Musée d'art hispanique [Castres, 81]

Le Martyre de Saint Sébastien

Collection : Peinture hispanique

Le Martyre de Saint Sébastien - Sebastian Muñoz
Artiste
Sebastian Muñoz
(1654 Ségovie - 1690 Madrid)
Titre
Le Martyre de Saint Sébastien
Chronologie
vers 1687
Technique
Huile sur toile
Dimensions
H.2,72 ; L. 2,07 m
Statut administratif
Achat avec participation du Fond National du Patrimoine (Etat), du Conseil régional de MP et les laboratoires P. Fabre
Numéro d'inventaire
2006-1-1

©Castres, musée Goya - Cliché P. Bru

+ Agrandir l'image

Sebastian Muñoz s'avère l'un des élèves les plus doués de Claudio Coello (Madrid, 1642 - id. 1693), dernier grand maître du Siècle d'Or. Il est nommé peintre du roi Charles II, en 1688, après avoir décoré l'Alcazar de Madrid.
C'est donc en pleine maturité qu'il réalise Le Martyre de Saint Sébastien à l'âge de 34 ans. Il décède prématurément en 1690 des suites de sa chute accidentelle survenue lorsqu'il restaurait les fresques d'Herrera dans l'église Notre-Dame d'Atocha.

Muñoz est non seulement un peintre de fresques et de scènes religieuses mais aussi un portraitiste de talent. Sa peinture religieuse reflète celle de Claudio Coello à la fois brillante et dynamique inscrite au sein du courant Baroque. Il fait donc partie de cette grande école de Madrid de la toute fin du Siècle d'Or, avant l'arrivée des artistes français et italiens sous le règne du premier Bourbon, Philippe V.
D'un point de vue stylistique ce tableau fait appel à une composition très élaborée où le personnage central, en pleine lumière, s'inscrit dans une structure pyramidale calée sur le report du côté inférieur sur les côtés latéraux.
Alors que le premier plan illustre le supplice initial du saint qui doit être criblé de flèches, le plan second nous montre sa mort par flagellation. Muñoz a donc choisi d'évoquer la préparation du martyre en évitant toute allusion douloureuse ou sanglante et en se livrant à une magnifique étude de nu inspirée de l'Antique.
JL Augé, conservateur en chef du musée Goya

+ Imprimer

design : neo05